samedi 23 janvier 2016

La Force de l'Amour, la Force de la Vie......un brun de Joie cachée

CETTE ETINCELLE DE JOIE EN NOUS, CETTE PARCELLE DIVINE, CETTE FORCE DE VIE NOUS FAIT ACCOMPLIR BIEN DES MIRACLES DANS NOS VIES

"Il était une fois, l'histoire d'une vie.

N et P s'aimaient profondément. Emportés dans le tourbillon de la vie insouciante, sur fond de musique et d'amusements, ils avaient bâtis leur vie de couple, se complétant dans les tâches quotidiennes.
Un premier enfant était né de cette union qui avait encore plus profondément lié cet amour paraissant inébranlable.
Un deuxième enfant se présente mais en même temps une première grande peur accompagne cet événement qui leur réjouissait le coeur. La maladie vient casser les racines de l'insouciance amenant son lot d'interrogation, de douleurs, de peurs cachées, de traitements longs et fastidieux, d'aller et retour vers l'hôpital, de tenter de gérer tout cela sans montrer une once d'inquiétude.
Six ans de lutte en gardant espoir, joie, envie de vivre normalement en oubliant ce détail, ce point noir au milieu du bonheur.
Jusqu'au jour fatal où N est appelée en urgence et lorsqu'elle arrive devant deux médecins, elle ne voit que leurs blouses blanches, n'entends plus leurs paroles et constate qu'un trou béant s'ouvre devant elle.....et elle tombe......de chagrin......elle n'atteint pas le fond car elle sent une main agripper ses cheveux et la force à relever la tête. De là, elle ne verra que ses deux enfants pour lesquels elle ne peut abandonner la partie. La force de vie et d'amour fait alors surface, jetant un voile sur la douleur et la faisant foncer à vive allure se jetant à corps perdu dans la vie tentant de consoler tout le monde, tentant de montrer que la reconstruction est possible, que la vie ne s'arrête jamais, que la douleur est surmontable et qu'il faut rester debout coûte que coûte.
Six ans seront nécessaire à faire le deuil d'un aurevoir inachevé car N et P n'ont pu se voir avant le dernier soupir et n'ont pu se dire les derniers mots nécessaires.

De cette expérience, N a retenu à quel point la prière faisait des miracles. Alors qu'une nuit, dans un rêve, elle reçoit un message de l'Archange Gabriel, elle commence dès le lendemain une prière où elle demande que si l'heure de P arrive pour aller rejoindre le Ciel, elle souhaite trois choses : qu'il ne souffre pas, qu'il ne sache pas qu'il va mourir et qu'il ne soit pas diminué physiquement. Elle répètera inlassablement cette prière constatant qu'il n'y a pas d'amélioration de la santé de P. P ne souffrira pas et ne saura pas que la dernière heure arrive car les médecins, voyant que son état s'aggrave, l'endormiront. Malgré les traitements chimiques, son corps restera impeccable, pas de maigreur ni de couleur de peau anormale. Tous ceux qui viendront se recueillir devant lui auront du mal à croire qu'il ne vit plus tant l'impression qu'il était tout simplement endormi était incroyable!"

Voici une femme qui montre cette force en nous qui permet à ce qu'il nous semble impossible d'être possible!

 http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2016/01/21/002-angelil-chapelle-ardente-basilique-notre-dame.shtml

 Céline Dion et son fils René-Charles reçoivent les condoléances du public à la basilique Notre-Dame de Montréal.

Aucun commentaire: