mardi 10 janvier 2017

Hommage à Guy Corneau et la Joie

Dans une interview, Guy Corneau expliquait :

« En 89, j’étais très épuisé et je suis tombé très très malade. Je suis tombé dans une crise de colite qu’on n’arrivait pas à colmater et j’étais devenu réfractaire aux médicaments, à la cortisone. Je suis entrée dans une clinique de jeûne car je refusais l’opération car pour moi mon corps me parlait d’une manière urgente. J’étais trop faible, 45 kilos, pour suivre un jeune mais j’ai vécu une mort imminente….je suis entrée dans des moments de fusion, d’extase. J’ai vraiment vu ma vie comme un battement de jeu de cartes et sur chaque carte je voyais des moments de ma vie et cela m’a amené à la racine de ma vie….Pourquoi n’étais-je pas heureux ? je voyais que je m’étais enfermé dans mon propre drame en disant c’est la faute à papa, à maman alors que c’était moi à travers mes croyances, mes peurs etc….qui m’était créé ce carcan dans lequel j’étais prisonnier. Cela venait répondre ce que j’avais toujours cherché : l’union profonde avec tout ce qui existe….je n’avais pas peur de mourir…..j’étais dans une conscience universelle……je me suis rendu compte que j’étais la sève même de la vie…..je me rendais compte que l’illumination arrivait au moment où je n’avais plus rien, où j’étais en train de mourir, où j’étais au fond d’un lit et je vivais le moment le plus heureux de ma vie, j’étais une fontaine d’amour….cela veut dire que j’utilise habituellement 99 % de mes forces à résister à la lumière, à la joie, à l’amour !!!"


L’élégance consiste à utiliser une partie de ton énergie consciemment pour nourrir ce qui te rend heureux….c’est un chemin infini je pense, c’est un peu la vie qui se moque de la mort ! »

Aucun commentaire: